DEBOUT LES FEMMES


«Mais qui m’a mis cette tête de con ? «Ce n’est pas le grand amour entre le député En Marche ! Bruno Bonnell et l’insoumis François Ruffin. Et pourtant… C’est parti pour le premier «road-movie parlementaire» à la rencontre des femmes qui s’occupent de nos enfants, nos malades, nos personnes âgées. Ensemble, avec ces invisibles du soin et du lien, ils vont traverser confinement et couvre-feu, partager rires et larmes, colère et espoir. Ensemble, ils vont se bagarrer, des plateaux télés à la tribune de l’Hémicycle, pour que ces travailleuses soient enfin reconnues, dans leur statut, dans leurs revenus. Et s’il le faut, ils réinventeront l’Assemblée…

«On s’amuse du binôme…  formé par les deux députés, on s’indigne du quotidien de ces héroïnes ordinaires et du cynisme de la majorité, jusqu’à un final drôlement révolutionnaire.» Le Journal du Dimanche


THE REASON I JUMP


AVANT-PREMIÈRE BELGE

Quand il écrit à l’âge de 13 ans «Sais-tu pourquoi je saute ?», Naoki Higashida, un adolescent atteint d’autisme non-verbal ne sait pas qu’il va provoquer une véritable révolution pour la compréhension de cette maladie et devenir le porte-parole de tous ceux qui, comme lui, sont incompris. Pour la première fois, le monde découvre que l’esprit enfermé dans un corps d’autiste est en fait aussi curieux, subtil et complexe que celui de n’importe qui.

«Primé dans quatre festivals dont Sundance, Sais-tu pourquoi je saute ? nous plonge dans la réalité telle que des personnes autistes peuvent la voir, en se fondant principalement sur le précieux témoignage de Naoki Higashida.» Les Inrockuptibles


LE TOMBEAU DE L’AMIANTE


Les 20 années qui précèdent l’interdiction de l’amiante en Belgique en 1998 sont des années cyniquement gagnées par l’industrie, grâce à son déni et ses mensonges. Grâce aussi à la passivité des pouvoirs publics et la complaisance de milieux scientifiques et syndicaux. En 1995, le désamiantage du Berlaymont ouvre les yeux du grand public sur les dangers posés par l’amiante. Le long combat des victimes pour obtenir réparation pourra enfin commencer.

«Le film veut attirer l’attention sur une histoire qui a parcouru tout le 20ème siècle et donc les conséquences se font ressentir longtemps encore dans le 21ème siècle. Afin de tenter de ne pas reproduire les mêmes erreurs dans d’autres circonstances avec d’autres substances.» Les réalisatrices


THE CHILDREN OF ENNEMY

La séance du 18.01 à 19h15 est complète !


AVANT-PREMIÈRE BELGE

Patricio est au milieu d’un cauchemar presque inimaginable. Il n’a pas seulement perdu sa fille, qui s’est radicalisée et s’est rendue avec son mari suédois en Syrie, où ils ont tous deux été tués. Ses sept petits-enfants, âgés de 1 à 8 ans, sont maintenant coincés dans un camp de prisonniers au milieu de la guerre. Patricio, un suédois-chilien de 50 ans, n’a qu’une seule mission: les faire sortir de là avant qu’il ne soit trop tard. Au cours d’un voyage de 45 jours entre l’Irak et la Syrie, nous apprenons le sort de sa fille Amanda et nous le suivons de près dans son combat désespéré pour sauver ses sept petits-enfants. Un combat l’obligeant à naviguer sur un champ de mines parmi les médias et les politiciens qui refusent de toucher à ce sujet brûlant, où chaque nouveau mouvement peut être fatal. Les choses se compliquent lorsque la mère suédoise et radicalisée d’Amanda fait soudainement son apparition. On espère le meilleur et on craint le pire dans ce film qui ajoute une histoire inoubliable à un dilemme politique et humain enflammé.

 

REHANA MARYAM NOOR


Rehana, professeure adjointe dans un hôpital universitaire de Dhaka (Bangladesh) s’efforce de maintenir l’équilibre entre son travail et sa famille, tiraillée entre ses rôles d’enseignante, de médecin, de sœur, de fille, de mère. Un soir, elle vient en aide à une étudiante victime d’une agression sexuelle qu’elle voit sortir en larmes du bureau d’un professeur. Marquée par cet événement, la vie de Rehana devient vite ingérable. Elle reçoit au même moment une plainte de l’école con-cernant le comportement inhabituel de sa fille de six ans… Rehana refuse d’accepter l’absurdité de la société patriarcale et mettra tout en jeu pour que justice soit rendue à son élève et à sa fille.


LA FEMME DU FOSSOYEUR


Guled et Nasra sont un couple amoureux, vivant dans les quartiers pauvres de Djibouti avec leur fils Mahad. Cependant, l’équilibre de leur famille est menacé : Nasra souffre d’une grave maladie rénale et doit se faire opérer d’urgence. L’opération coûte cher et Guled trime déjà comme fossoyeur pour joindre les deux bouts : comment réunir l’argent pour sauver Nasra et garder une famille unie ?


 

UN PEUPLE


Synopsis : En octobre 2018, le gouvernement Macron décrète l’augmentation d’une taxe sur le prix du carburant. Cette mesure soulève une vague de protestations dans toute la France. Des citoyens se mobilisent dans tout le pays : c’est le début du mouvement des Gilets jaunes. À Chartres, un groupe d’hommes et de femmes se rassemble quotidiennement. Parmi eux, Agnès, Benoît, Nathalie et Allan s’engagent à corps perdu dans la lutte collective. Comme tout un peuple, ils découvrent qu’ils ont une voix à faire entendre.

 


LA CIVIL


«La Civil» raconte l’histoire de Cielo, une mère à la recherche de sa fille enlevée par un cartel dans le nord du Mexique. Les autorités refusant de lui venir en aide, Cielo décide de prendre elle-même les choses en main. Elle débute son enquête et gagne la confiance de Lamarque, un militaire peu conventionnel déployé dans la région. Il accepte de l’assister dans sa recherche, car les informations de Cielo peuvent être utiles à ses propres opérations. Leur collaboration va entraîner Cielo dans une terrible spirale de violence. L’histoire est inspirée de faits réels.
Dans la sélection Un Certain regard du Festival de Cannes 2021 et dans la soirée de lancement du Ramdam en octobre 2021, La Civil a été présentée en présence de sa réalisatrice et de l’actrice principale, Arcelia Ramirez, la star mexicaine.
«… Teodora Mihai creuse là où cela fait mal, dans la noirceur humaine, qui touche tout aussi bien les bourreaux que leurs victimes… Et ce à travers une mise en scène très intense, qui fait appel par moments aux ressorts du film d’action quasi hollywoodien pour décrire la violence qui déchire la société mexicaine.»
_

Balance ton short!

Projections des court métrages des participants au concours « Balance ton short »

Séance gratuite ! Sur réservation 

Séance spéciale kids 8-12 ans

Séances spéciales KIDS (8-12 ans)

Dimanche 16 janvier à 14h30


Le CEC Imagine de la Maison de la Culture et le Tournai Ramdam Festival s’associent une nouvelle fois pour créer un atelier d’initiation au cinéma à destination des enfants. Cette année, l’un des objectifs de l’atelier était de développer leurs connaissances et leur esprit critique face au cinéma: ils ont donc été invités à sélectionner leurs courts métrages “coup de coeur” parmi une préseclection et à destination des plus jeunes festivaliers. En voici la sélection finale, à la fois touchante et de grande qualité!


Papa Zaza

De Géraldine Charpentier | Belgique, 2020, 8’
Fleur et ses frères attendent le retour de leur père, Zaza, parti à l’hôpital. Leurs jeux d’enfants se trouvent perturbés par l’irruption de la maladie.

_

Féeroce

De Fabien Ara | France, 2019, 14’
SIMON : “Je veux être une fille, maman.” Alma, pétrifiée, ne sait comment réagir, son fils de huit ans veut dorénavant s’habiller en fée pour aller à l’école. Elle demande de l’aide à sa voisine, c’est finalement tout l’immeuble qui va débattre sur son droit au genre.

_

Mondo Domino

De Suki | France, 2021, 7’
Dans un vacarme de tronçonneuse assourdissant, des bûcherons fredonnent gaiement en abattant des arbres destinés à servir de décor pour un défilé de mode. Une satire cartoonesque contemporaine, sous forme de tragi-comédie musicale d’action burlesque, nous entraîne alors dans un délirant tourbillon de réactions en chaîne toutes aussi chaotiques que grotesques…

_

Les Baleines ne savent pas nager

De Matthieu Ruyssen | France, 2020, 22’
Yves est victime d’humiliations permanentes au lycée. Il trouve comme unique refuge la natation synchronisée, qu’il pratique en secret la nuit. Cependant, lorsque sa camarade de classe et membre de l’équipe le découvre, il ne peut plus se cacher.

_

Un caillou dans la chaussure

De Eric Montchaud | France, 2020, 12’
Un élève arrive dans sa nouvelle classe. Ce n’est pas un élève comme les autres, c’est une grenouille dans une classe de lapins.

_

Space Boy

De Veerle De Wilde | Belgique, 2020, 22’
Max a six ans et découvre le monde, avec son frère aîné Billy. Billy ne comprend pas très bien le monde, mais il en sait beaucoup sur l’espace. Les deux frères ont l’intention d’envoyer un message dans l’espace, mais les choses ne se passent pas comme prévu.

_

Empty Places

De Geoffroy de Crécy| France, 2020, 9’
Réalisé avant le confinement mondial, Empty Places est une ode à la mélancolie des machines.

_