Naître d’une autre

Synopsis : Au nom du droit à l’enfant, la science a permis de développer la pratique de la gestation pour autrui. Est-elle une avancée ? Si oui, à quelles conditions ? Le film explore ces questions sous toutes ses facettes en s’installant une année durant au cœur d’un service qui la rend possible, au C.H.U. St-Pierre de Bruxelles, la Belgique tolérant la GPA à condition qu’elle ne soit pas commerciale. Depuis les questionnements de l’équipe – composée de gynécologues, psychologues, biologistes et infirmières – jusqu’à la rencontre et au suivi des protagonistes, s’élabore la possibilité d’une histoire dans laquelle une femme accepte de porter un enfant pour une autre.

Bande annonce : https://www.rtbf.be/auvio/detail_naitre-d-une-autre?id=2712593&jwsource=cl

 

Teddy

Synopsis : Dans les Pyrénées, un loup attise la colère des villageois.Teddy, 19 ans, sans diplôme, vit avec son oncle adoptif et travaille dans un salon de massage. Sa petite amie Rebecca passe bientôt son bac, promise à un avenir radieux. Pour eux, c’est un été ordinaire qui s’annonce. Mais un soir de pleine lune, Teddy est griffé par une bête inconnue. Les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales…

 

Blackbird

Synopsis : Lily et son mari Paul décident de réunir enfants et petits-enfants pour un week-end dans leur maison de campagne. Trois générations d’une même famille se retrouvent, avec Jennifer, l’aînée, son mari Michael et leur fils de 15 ans, Jonathan, mais aussi Anna, la cadette, venue avec Chris, sa compagne. En fait, cette réunion de famille a un but bien particulier : atteinte d’une maladie dégénérative incurable, Lily refuse de subir une fin de vie avilissante et décide de prendre son destin en main. Mais tout le monde n’accepte pas cette décision. Non-dits et secrets remontent à la surface, mettant à l’épreuve et redessinant tous les liens qui unissent les membres de cette famille, alors que le temps des adieux approche…

Quo vadis aïda

Synopsis : Srebrenica, juillet 1995. Modeste professeure d’anglais, Aida vient d’être réquisitionnée comme interprète auprès des Casques Bleus, stationnés aux abords de la ville. Leur camp est débordé : les habitants viennent y chercher refuge par milliers, terrorisés par l’arrivée imminente de l’armée serbe. Chargée de traduire les consignes et rassurer la foule, Aida est bientôt gagnée par la certitude que le pire est inévitable. Elle décide alors de tout tenter pour sauver son mari et ses deux fils, coincés derrière les grilles du camp.

The father

Synopsis : THE FATHER raconte la trajectoire intérieure d’un homme de 81 ans, Anthony, dont la réalité se brise peu à peu sous nos yeux. Mais c’est aussi l’histoire d’Anne, sa fille, qui tente de l’accompagner dans un labyrinthe de questions sans réponses.

True mothers

L’histoire d’un jeune couple, Satoko et son mari Kiyokazu, qui, après une longue et pénible expérience du traitement de l’infertilité, ont choisi de passer par l’adoption pour avoir leur propre enfant. Six ans après avoir adopté un petit garçon, ils reçoivent un appel téléphonique menaçant d’une femme nommée Hikari, qui prétend être la mère biologique de l’enfant et qui est prête à leur extorquer de l’argent à tout prix.

Balance ton short!

Projections des court métrages des participants au concours « Balance ton short »

Courts métrages belges

Une sélection des meilleurs courts métrages belges :

_

ON MY WAY
de Sonam Larcin, 2020, 22’

L’arrivée d’un migrant nigérian dans la campagne belge bouscule le quotidien fragile de deux hommes vivant une relation cachée.

 _

LA RESSOURCE HUMAINE
de Adriana Da Fonseca, 2020, 27’

Camille, une jeune fille sensible, rêveuse et en apparence inadaptée n’a plus le choix : elle doit travailler. Car personne n’échappe bien longtemps aux règles de la société. Elle se retrouve du jour au lendemain catapultée dans le monde cruel et impitoyable de l’entreprise.

 _

MALBEEK
d’Ismaël Joffroy Chandoutis, 2020, 15’

Rescapée mais amnésique de l’attentat à la station de métro Maalbeek le 22 Mars 2016 à Bruxelles, Sabine cherche l’image manquante d’un événement surmédiatisé et dont elle n’a aucun souvenir. « Mi-film de collage, mi-film d’art vidéo expérimental, ce court métrage nous rappelle à la fois le pointillisme du 19ème siècle et le parasitage d’une transmission d’image perturbée. Il effectue des zooms arrière de manière méditative, prenant du recul de manière similaire à ce que Sabine essaie de faire. Un pas en arrière est-il le meilleur moyen d’avancer ? » Inge Coolsaet (Kortfilm.be)

 

JE SERAI PARMI LES AMANDIERS
de MARIE LE FLOC’H 2019, 21’

Demain, Maysan a un rendez-vous administratif important pour sa famille. Mais Iyad, son mari, a une question qu’elle n’est pas prête à entendre.

 _

SPRÖTCH
de Xavier Seron, 2020, 20’

FLO doit partir à Marrakech pour le travail. Du coup, c’est TOM qui s’occupe de SAM, leur fils de 5 ans. Flo lui a laissé une liste de tâches à accomplir durant son absence. Malgré ça, Tom a oublié le cours de guitare de Sam. Depuis son ryad, Flo l’appelle pour lui reprocher.  Tom déteste être pris en faute. Il embarque Sam. La voiture sort du garage à toute vitesse. SPROTCH. Tom vient d’écraser quelque chose…

Nimby

Synopsis : Une comédie sur l’intolérance chez les personnes tolérantes. Mervi est une fille gay vivant dans le quartier branché d’Helsinki. Elle est avec Kata depuis un an, et maintenant ils sont encouragés par les circonstances à sortir du placard. Quand ils le font, Mervi se rend compte qu’elle n’est pas la seule de sa famille à avoir des secrets – ses parents vivent dans une relation ouvertement bisexuelle et échangiste depuis 20 ans. D’un autre côté, Kata est assez surprise d’apprendre qu’elle est peut-être en fait avec une fille hétéro qui sortait autrefois avec un néo-nazi. Et l’ex-petit ami ne peut pas avaler que Mervi est maintenant avec une personne à la fois de la mauvaise couleur et du mauvais sexe. La vraie menace apparaît lorsque les parents de Kata arrivent de Berlin et que le chef skinhead local découvre qu’un célèbre politicien musulman noir est arrivé en ville.

Drunk

Synopsis : Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant tous que leur vie n’en sera que meilleure ! Si dans un premier temps les résultats sont encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle.