Nouveau record d’affluence avec plus de 26.710 festivaliers !

Le TOURNAI RAMDAM FESTIVAL établit un nouveau record d’affluence avec une augmentation de 15% et plus de 26.710 festivaliers

En ce mardi 23 janvier 2018, le TOURNAI RAMDAM FESTIVAL est fier de pouvoir annoncer une hausse de fréquentation de 15% par rapport à 2017 (23.174 festivaliers en 2017). Le festival se hisse ainsi dans le top des festivals les plus importants de Wallonie.

En 11 jours, le complexe Imagix Tournai a accueilli plus de 26.710 spectateurs. Ceux-ci ont pu y découvrir 17 courts métrages belges et internationaux ainsi que 46 longs métrages (fiction et documentaire) dont 2 avant-premières mondiales et 10 avant-premières mondiales francophones.

En tout, ce sont donc 63 films qui ont été projetés au cours de ces 11 jours ou plutôt 63 « actes d’amour » car comme l’exprime le Président du TOURNAI RAMDAM FESTIVAL, Jean-Pierre Winberg, « chaque film, court ou long, docu ou fiction,  – et quel qu’en soit le thème et la manière dont il est traité –  est d’abord et avant tout, un acte d’amour ».

Pour la soirée de clôture, le festival affiche complet avec 5 salles du complexe Imagix réservées pour le film événement THE POST de Steven SPIELBERG.

Seront également présents :
– pour le long métrage « HANNAH», Andrea PALLAORO (réalisateur)
– pour le documentaire « MALARIA BUSINESS » Bernard Crutzen (réalisateur)
– pour le long métrage « L’INSULTE» Diamand BOU ABBOUD et Kamel EL BASHA (comédiens)


Palmarès final (prix du public) de la 8e édition du Tournai Ramdam Festival

FICTION
La fiction la plus dérangeante : JUSQU’À LA GARDE de XAVIER LEGRAND
La meilleure fiction : L’INSULTE de ZIAD DOUEIRI

LE RAMDAM BELGE
Le Ramdam belge de l’année le plus dérangeant : GRAVE de JULIA DUCOURNAU
Le meilleur Ramdam belge de l’année : INSYRIATED de PHILIPPE VAN LEEUW

DOCU
Le documentaire le plus dérangeant : TASTE OF CEMENT de ZIAD KALTHOUM
Le meilleur documentaire : HUMAN FLOW de AI WEIWEI

PRIX DE LA CRITIQUE
UCB – UCC
Documentaire le plus dérangeant : MALARIA BUSINESS
Documentaire coup de cœur : THANK YOU FOR THE RAIN

COURTS MÉTRAGES

Compétition nationale
Le court métrage belge le plus dérangeant : YOU’RE LOST, LITTLE GIRL de CEDRIC BOURGEOIS
Le meilleur court métrage belge : DOWNSIDE UP de PETER GHESQUIERE

Compétition internationale
Le court métrage international le plus dérangeant : CARGO de KARIM RAHBANI
Le meilleur court métrage international : PANTHEON DISCOUNT de STEPHAN CASTANG


Le Ramdam se clôture sur les écrans d’Imagix mais se poursuit pour les amateurs d’art. Ne manquez pas 2 magnifiques expositions photo:

> L’exposition « 15 », au Musée des Beaux Arts de Tournai jusqu’au 30 mars
Eric Poitevin à la galerie d’art Rasson Art Gallery, jusqu’au 4 mars 2018.

 


Revoir la cérémonie de remise de prix via le direct de Notélé