WILD GENE


Koen Vanmechelen fait partie de ces artistes belges progressistes, audacieux et certes atypiques mais dont les concepts et projets ont fait le tour du monde. Dans Wild Gene (le gène sauvage) le réalisateur a suivi l’artiste depuis 2013, à la Biennale de La Havane, à celle de Venise, à son exposition à la Lisson Gallery de Londres et lors de ses déplacements en Tanzanie et au Zimbabwe. Tous ces travaux et ces projets sont liés et réunis dans Labiomista, son espace exceptionnel à Genk. On y retrouve les poules de son Cosmopolitan Chicken Project, autruches, lamas et autres alpagas qui non seulement fascinent Koen Vanmechelen mais qui l’inspirent aussi sans cesse dans sa démarche artistique.