REBEL

_

Kamal décide de se rendre en Syrie afin de venir en aide aux victimes de la guerre. Mais à son arrivée, il est forcé de rejoindre un groupe armé et se retrouve bloqué à Raqqa. Son jeune frère Nassim, qui rêve de le rejoindre, devient une proie facile pour les recruteurs du djihad. Leïla, leur mère, tente alors de protéger son plus jeune fils.

Adil et Bilall signent ici leur film le plus personnel, en 2013 et 2014 ils ont été confrontés aux départs de jeunes du quartier dont ils sont issus vers la Syrie. C’est un film qu’il faut voir pour y croire. Cette oeuvre fascinante prouve l’importance de disposer d’un panel de voix différentes pour raconter une histoire au cinéma. C’est ce qui provoque ces chocs et ces surprises incroyables. – Cineuropa –

_

ADIL EL ARBI ET BILALL FALLAH
Adil El Arbi et Bilall Fallah ont fait leurs études de cinéma à Sint-Lukas à Bruxelles. En 2011, ils réalisent le fi lm de fi n d’études Broeders qui leur permet de décrocher une bourse de 60.000 euros pour financer le film Image qui sort en salle en 2014. Habitués du Ramdam, ils viennent en novembre 2015 présenter Black en avant-première et Patser en compétition en janvier 2018. Rebel était présenté à Cannes 2022 hors compétition et en séances de minuit.

LE FILM CONTIENT DES SCÈNES VIOLENTES, INTERDIT EN FRANCE AUX – DE 12 ANS.

_