NEZOUH

_

Au coeur du conflit syrien, Zeina, 14 ans, et ses parents sont parmi les derniers à encore vivre dans leur quartier assiégé de Damas. Lorsqu’un missile fait un trou béant dans leur maison, Zeina découvre une fenêtre qui ouvre sur un monde de possibilités inimaginables. Elle aime dormir à la belle étoile et se lie d’amitié avec Amer, un voisin de son âge. Quand la violence des combats s’intensifie, Zeina et ses parents sont poussés à partir, mais son père est déterminé à rester dans leur maison.

Traversé de très belles idées surréalistes, Nezouh réussit à travers le huis-clos de sa première partie à parfaitement restituer, sur le fil de la tragicomédie, le dilemme entre rester ou partir, tout le poids de la guerre ambiante et la difficulté à rompre avec la domination sociétale du patriarcat (…) – Fabien Lemercier, Cineuropa –

_

SOUDADE KAADAN
Réalisatrice syrienne, née en France en 1979 et résidant à Londres. Elle a étudié la critique théâtrale à l’Institut supérieur d’art dramatique de Damas et le cinéma à l’Université Saint Joseph (IESAV) de Beyrouth. Son premier long métrage de fiction, The Day I Lost My Shadow, a reçu le Lion du futur du Festival International du Film de Venise 2018, couronnant le meilleur premier film. Son court métrage Aziza a remporté le Grand Prix du Jury de Sundance en 2019.

_