LE BLEU DU CAFTAN

_

Halim est marié depuis longtemps à Mina, avec qui il tient un magasin traditionnel de caftans dans la médina de Salé, au Maroc. Le couple vit depuis toujours avec le secret d’Halim, son homosexualité, qu’il a appris à taire. La maladie de Mina et l’arrivée d’un jeune apprenti vont bouleverser cet équilibre. Unis dans leur amour, chacun va aider l’autre à affronter ses peurs.

Dans l’ensemble, le deuxième long-métrage de Touzani est une oeuvre courageuse, réalisée avec amour et simplicité. Le film soulève des questions importantes sur le sens de l’amour, la manière de l’exprimer et sur les raisons qui font que c’est le moteur de notre vie.
– Cineuropa –

_

MARYAM TOUZANI
Née en 1980 à Tanger, elle réalise, en 2014, le documentaire Sous Ma Vieille Peau, sur la prostitution au Maroc. En 2015, elle réalise son second court métrage Aya va à la plage, sur le thème de l’exploitation des jeunes enfants comme domestiques. Elle est pour la première fois actrice dans le film Razzia sorti en 2017, qu’elle co-écrit avec Nabil Ayouch. En 2019, elle réalise son premier long-métrage Adam qui remporte plus d’une vingtaine de prix dans le monde.

_