DIVINO AMOR

Avant-première belge

Brésil, 2027. L’amour est une des valeurs prioritaires à tel point qu’il est célébré dans d’immenses rassemblements festifs et dansants. Il permet également d’être consommé en toute transparence et bienveillance avec d’autres partenaires mais sans aller jusqu’au bout.

Joana, une femme profondément croyante profite de sa position de fonctionnaire pour essayer d’empêcher les couples de divorcer, mais son mari et elle n’arrivent pas à avoir un enfant.

Divino Amor joue le jeu du futur proche pour offrir une allégorie des dérives totalitaires du présent, tout en cultivant une ambiguïté confondante. Alors que la forme colorée séduit, le discours trouble et suscite le questionnement.

 _

Gabriel MASCARO
Réalisateur
Né en 1983, cet artiste et réalisateur brésilien démarre sa carrière en réalisant documentaires et courts-métrages. Avec son film Boi Neon en 2015 il collectionne les participations et les prix à de nombreux festivals de part le monde.

_