CAPHARNAÜM

A l’intérieur d’un tribunal, Zain, un garçon de 12 ans, est présenté devant le juge. A la question : « Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ? », Zain lui répond : « Pour m’avoir donné la vie ! ». Capharnaüm retrace l’incroyable parcours de cet enfant en quête d’identité et qui se rebelle contre la vie qu’on cherche à lui imposer.

Prix du Jury au Festival de Cannes 2018.

« C’est prenant, haletant même, un poil surligné par la musique, mais cela reste du cinéma fort, concernant et romanesque. » L’Express

« Beau sujet, dans lequel s’engouffrent la condition féminine, la misère, les mœurs d’une société libanaise déphasée et un message humaniste dans les paroles et le regard d’un enfant devenu adulte avant l’âge. Puissant. » France Télévisions


 

Nadine LABAKI

Réalisatrice

Remarquée dès le début des années 2000, elle est accueillie en résidence du Festival de Cannes pour écrire le scénario de son premier film « Caramel ». Présenté à La Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en 2007, il y remporte plusieurs prix et sortira dans 60 pays. Pour « Capharnaüm », il aura fallu à Nadine Labaki un an et demi de tournage, 500 heures de rushes pour venir à bout de ce film coup de poing.

« Le cinéma n’est pas seulement fait pour divertir et faire rêver. Il est aussi fait pour faire réfléchir, pour montrer l’invisible, dire ce qu’on ne peut pas dire. » N. LABAKI