BEAUTIFUL BEINGS (Berdreymi)

_

Balli, 14 ans, est une sorte d’inadapté. Il vit avec sa mère toxicomane dans une maison sordide et est malmené par ses camarades de classe. Un beau-père qui « pensait que l’arme n’était pas chargée » lui a laissé un oeil de verre. Mais Balli rencontre alors trois garçons de son âge – Addi, Konni et Siggi – et une amitié se noue doucement. Pour la première fois de sa vie, Balli découvre qu’il est capable d’établir des liens, notamment avec Addi, dont la mère croit au «subconscient». Addi combat ses propres démons et, lorsque ses visions semblent indiquer que le beau-père brutal de Balli ne peut plus être toléré, les garçons décident d’agir.

_

GUðMUNDUR ARNAR GUðMUNDSSON
Né en 1982 en Islande, diplômé de l’académie des Arts d’Islande, Guðmundur Arnar Guðmundsson s’installe au Danemark afin d’étudier l’écriture de scénarios. Le Fjord des baleines reçoit en 2013 une mention spéciale au festival de Cannes, ce qui lui permet de développer son premier long métrage, Heartstone proposé au public du Ramdam en avant-première belge.

_